/expositions/gracias-a-la-vida
Hommage à Degas - Autoportraits sur ballerines - Christophe Massé
/expositions/gracias-a-la-vida
Hommage à Degas - Autoportraits sur ballerines - Christophe Massé
/expositions/gracias-a-la-vida
No fumar - Autoportraits sur boîtes de cigarillos - Christophe Massé
/expositions/gracias-a-la-vida
No fumar - Autoportraits sur boîtes de cigarillos - Christophe Massé
/expositions/gracias-a-la-vida
Pata delantera del caballo del general José de San Martín - Homenaje al escultor Emmanuel de Santa Coloma (Burdeos 1829-1886) Ceramica 70x10 cm
Patte avant du cheval du général José de San Martín - Hommage au sculpteur Emmanuel de Santa Coloma (Bordeaux 1829-1886) Céramique 70x10 cm
/expositions/gracias-a-la-vida
El poncho del chino tinta china sobre tela doblada, clavos de herrar. 90x180 cm
/expositions/gracias-a-la-vida
River Banks où les surimpressions d'Afrique. Film argentique en double impression entre Bruxelles et Bordeaux en 12 vues. Fuji Pro 160ns.
Jonathan Vendenheuvel & Patrice de Santa Coloma
/expositions/gracias-a-la-vida
River Banks où les surimpressions d'Afrique. Film argentique en double impression entre Bruxelles et Bordeaux en 12 vues. Fuji Pro 160ns.
Jonathan Vendenheuvel & Patrice de Santa Coloma

Gracias a la Vida

Entre l'Argentine et le Chili, le passage d'un versant à l'autre de la frontière marque un changement brutal : de l'aridité brune et poussiéreuse coté argentin on passe à une végétation luxuriante et humide coté chilien. Le Pacifque charrie embruns et nuages qui viennent s'écraser contre les flancs de la cordillière.

L'air se gorge d'eau.

Le cheval ressent ce changement bien avant son cavalier.

Les nuances brunes et terreuses basculent dans des verts profonds et denses.

Tout au long de ce périple des liens seront établis autour des figures de San Martín, de Violetta Parra et d'Edgar Degas.

Tournfluß 7 Bruxelles le 28-29 avril 2017

Des ponts entre plusieurs pays et artistes, un projet de déambulations photographiques en surimpressions en collaboration avec Jonathan Vandenheuvel, des autoportraits de Christophe Massé sur ballerines roses, un poncho andin, des huiles et des gravures de Patrice de Santa Coloma, des mots et des chansons de Violeta Parra interprétées par Felisa Cereceda et Ylva Berg de la Louve Heureuse.

Tournfluß 7 - Exposition 29-30 avril 2017
107 Rue de Bosnie - 1060 Bruxelles
Vernissage le 29 avril 18h

Christophe Massé - Hommage à Degas
Patrice de Santa Coloma - Gracias à la Vida
Concert : La Louve Heureuse chante Violeta Parra à 20h30