/peintures/campaniles
A gauche Campanile I - détrempe à l'œuf au blanc de plomb sur lin, dorure à la feuille et gouache
Au centre Campanile III - détrempe à l'œuf au blanc de lithopone sur lin, dorure à la feuille et gouache
A droite Campanile II - détrempe à l'œuf au blanc de zinc sur lin, dorure à la feuille et gouache
Dimensions 195x145 cm chacun
/peintures/campaniles
Campanile I - détrempe à l'œuf au blanc de plomb sur lin, dorure à la feuille et gouache (détail).
/peintures/campaniles
Campanile II - détrempe à l'œuf au blanc de zinc sur lin, dorure à la feuille et gouache. Dimensions 195x145 cm
/peintures/campaniles
Campanile III - détrempe à l'œuf au blanc de lithopone sur lin, dorure à la feuille et gouache. Dimensions 195x145 cm
/peintures/campaniles
Campanile III - détrempe à l'œuf au blanc de lithopone sur lin, dorure à la feuille et gouache (détail)
/peintures/campaniles
Campanile I - Masque pour l'exposition aux U.V.
/peintures/campaniles
Campanile II - Masque pour l'exposition aux U.V.
/peintures/campaniles
Campanile III - Masque pour l'exposition aux U.V.
/peintures/campaniles
/peintures/campaniles

les Brûlures de Mille Soleils

J'emprunte ce titre au compositeur Bernard Parmegiani et au cinéaste Pierre Kast. Depuis septembre une lampe U.V. de sérigraphie altère de manière irréversible les pigments blancs de plomb, de zinc et de lithopone déposés au centre des toiles. Un système de cache va permettre de comparer des zonés altérées avec des zones saines de la toile.